vendredi 11 décembre 2009

Laine de chien

Personnellement j'adore tricoter les matières naturelles. Pure laine, cachemire, angora, chameau, sont des fils qui ravissent mes aiguilles à tricoter. J'en ai essayé un certain nombre, mais jamais celle dont je vais vous parler aujourd'hui .... la laine de chien.
L'idée de tricoter le poil de cet animal est surprenante, voire même pas très ragoûtante à première vue. Et pourtant il y a des gens pour qui c'est tout à fait banal. A la Filature, on prépare même de temps en temps du fil à partir de poils envoyés par des particuliers qui en font ensuite des pulls et autres ouvrages. Je dois avoir une photo quelque part à vous montrer ... ah la voilà :



Voici le fil à la sortie de la carde, avant qu'il soit retordu. L'aspect est classique, le toucher très doux, mais l'odeur .... pouah ! C'est typiquement une odeur de chien mouillé. Heureusement elle part après lavage, et le fil une fois terminé n'a plus rien de désagréable.

Revenons à nos moutons (hum ...). Si vous désirez vous lancer dans la confection d'un pull en poil de Médor, il vous faudra tout d'abord récupérer le poil en le brossant méticuleusement, puis le carder. Pour apprendre toute la technique, j'ai trouvé sur le net un livre qui est parfait pour se lancer dans l'aventure :


Ce livre s'intitule "Tricoter avec du poil de chien : Mieux vaut un pull provenant d'un chien que vous aimez, que d'un mouton que vous ne rencontrerez jamais". Je vous traduit une partie du 4ème de couverture :

"-Comment faire un châle ou un béret à partir de votre Beagle.
-Comment collecter et stocker le poil

-Comment modifier les modèles pour les adapter au fil filé à la main
-Où trouver des fileurs de laine de chien expérimentés

La réponse créative au désagréable problème de la perte des poils"

Avec ça, on ne peut que devenir un as du tricot pour chien ! Voici quelques illustrations des résultats obtenus, avec à côté du mannequin portant le modèle tricoté, l'animal à l'origine du fil :


Voilà, maintenant que vous avez toutes les informations en main, vous allez pouvoir vous lancer à votre tour. Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel du fil de chien comme VIP fibers, un site internet américain qui vous propose de vous filer la laine à partir des poils de votre chien, chat, coyote, âne, loup, et j'en passe.

Vous pourrez tricoter un pull pour vous-mêmes, ou pourquoi pas, comme le serpent qui se mord la queue, confectionner un pull pour Kiki le chien de votre belle-mère avec les poils de Médor ! Le comble de la délicatesse serait de faire bénéficier un pauvre animal frileux sans poil d'un pull douillet en poil de toutou. Et le comble de l'indélicatesse serait que l'animal ci-dessous porte un pull en poil de chien :


Bon tricot !

Sources
- Knitting With Dog Hair : Better a Sweater from a Dog you Know and Lova Than from a Sheep You'll Never Meet, de Kendall Crolius et Anne Montgomery, édité par St Martin's Griffin en janvier 1997.
- Photographie (chien et leurs propriétaires) : Erwan Fichou, Samoyède, de la série Dogwool, 2006
- Chat en pull : copyright evajae, d'après le modèle Cats love sweaters de Christine Landry, disponible gratuitement sur Ravelry.


mercredi 9 décembre 2009

Un petit tour à la Filature : La machine à écheveaux

J'inaugure aujourd'hui le premier post d'une nouvelle rubrique.
J'ai eu la grande chance d'être baignée dans la laine quand j'étais petite, et j'adorais passer des après-midi avec les dames de la Filature, à les regarder faire tourner les machines fabuleuses qui fabriquaient les écheveaux et les pelotes, à les observer manipuler toutes ces fils magnifiques, et transformer ces fibres en laine à tricoter multicolore. J'ai décidé de vous faire partager ces souvenirs en vous montrant des images du fonctionnement de la Filature. Ainsi, si vous êtes amoureuse de la laine comme moi, vous serez certainement curieuse de découvrir comment sont obtenus ces fils que vous avez sur vos aiguilles.
Il y a quelques temps je vous ai montré la photo de la machine à écheveaux que j'adorais regarder quand j'étais enfant. Vous vous en rappelez certainement, si vous ne vous en rappelez pas je ne suis pas vexée (quoique ...) et je vous propose de vous rafraîchir la mémoire ici.
Ladite machine permet d'obtenir des écheveaux à partir de cônes de laines. Cette machine me fascinait. Encore aujourd'hui d'ailleurs, j'adore la regarder fonctionner. Je vous propose de l'observer en action, pour que vous compreniez cette fascination, et que vous vous couchiez plus cultivée ce soir :



video

Alors, j'avais raison non ? C'est beau hein ? Vous n'avez pas tout vu, car il vous faut découvrir comment on enlève les écheveaux de la machine, et ça, ça demande un mouvement que je trouvais incroyablement gracieux quand j'étais petite, et que je rêvais de réaliser. Je vous l'ai filmé, mais attention, soyez attentive, ça ne dure que quelques secondes !


video

Voilà, ça vous a plu ? Si vous êtes sages, La prochaine fois je vous montrerai la carde en fonctionnement ! ;-)

Related Posts with Thumbnails