jeudi 3 décembre 2009

Modèle gratuit de châle : Storm Cloud Shawlette



Ce modèle aurait également pu s'appeler "Mon premier châle", parce qu'il est à la portée de toutes les tricoteuses. Il a été crée par Hanna Breetz, qui m'a aimablement donné l'autorisation de le traduire.
Ce châle a été inspiré par le "Pi shawl" d'Elizabeth Zimmerman, une tricoteuse britannique qui a révolutionné le monde du tricot contemporain et qui reste une référence aujourd'hui dans de nombreux domaines.
Il se débute par un nombre restreint de mailles qui sont doublées à intervalles réguliers. Il est basé sur un point simple, le point mousse allongé.
Il peut être tricoté à la taille souhaitée, avec ou sans volant. On peut le porter autour des épaules comme un petit châle, ou l'enrouler autour du cou comme une écharpe (mon option préférée). J'ai choisi d'utiliser le fil Cashmere de la Filature du Valgaudemar, pour sa grande douceur. J'obtiens un ouvrage rapide et précieux, parfait pour un cadeau de Noël de dernière minute. Mais je crois que celui-ci sera pour moi, car depuis que je l'ai essayé je n'arrive plus à le quitter ...

Fournitures :
Au moins 150 mètres de fil fin, plus si l'on désire faire le volant.
Pour le châle présenté ici :
-Fil à tricoter Cashmere de la Filature du Valgaudemar (100 % cachemire, 25 g pour 92 m ), coloris Delhi : 3 pelotes.
-Aiguilles : Une paire d'aiguilles droites 5 mm, ou aiguilles circulaires 5 mm. J'ai tricoté le mien en utilisant des aiguilles droites 4,5 mm car mes aiguilles 5 mm n'étaient pas disponibles, il aurait été un tout petit peu plus grand en 5 mm. J'ai eu besoin de 2 pelotes tout juste mais attention, il en faut impérativement 3 pour le tricoter aux aiguilles 5 ou même pour rajouter un seul rang supplémentaire !
-Aiguille à laine

Échantillon (il a peu d'importance) : 18 mailles x 25 rangs = 10 x 10 cm au point mousse allongé

Taille :
91 cm de long, 34 cm de profondeur (sans blocage)

Point utilisé : Point mousse allongé
Sur l'endroit : *1 m. à l'endroit, 1 jeté* : répéter de * à * jusqu'à la fin du rang
Sur l'envers : *1 m. à l'endroit, laisser tomber le jeté* jusqu'à la fin du rang, sauf pour les rangs d'augmentation : tricoter toutes les m. (y compris les jetés) à l'endroit.

Explications :
Monter 4 mailles.
Rang 1 et tous les rangs impairs : 1 m. à l'endroit, *1 jeté, 1 m. à l'endroit* répéter de * à * jusqu'à la fin du rang.
Rang 2, 4, 10, 20, 38 et 72 : Tric toutes les m. à l'endroit (= Rang d'augmentation).
Tous les autres rangs pairs : Tric les m. à l'endroit et laisser tomber les jetés.
La meilleur façon de se rappeler où mettre les rangs d'augmentation est de compter le nombre de lignes créées par le point mousse. Il n'y en a pas entre les deux premiers rangs d'augmentation. Le rang d'augmentation suivant apparaît après 2 lignes apparentes, puis 4, 8, et 16. Ceci peut-être difficile à visualiser avant de tricoter, mais une fois votre tricot commencé vous comprendrez. Pour ma part, j'ai noté sur une feuille au fur et à mesure le nombre de rang pour ne pas oublier les rangs d'augmentation.
Après le dernier rang d'augmentation (rang 72), tricoter 12 rangs supplémentaires au point mousse allongé pour créer le volant.
Rabattre les mailles de façon très souple. Pour cela, j'ai utilisé la méthode simple d'Elizabeth Zimmerman's illustrée par le tutoriel suivant. On peut également rabattre les mailles avec une aiguille de taille supérieure.

Variantes :
Pour allonger le châle, il suffit de poursuivre le travail selon le même schéma : tricoter au point mousse allongé jusqu'à obtenir 32 lignes visibles, tricoter un rang d'augmentation, puis une section au point mousse allongé comprenant 64 lignes visibles etc ...
Le volant peut être modifié : en tricotant plus de rangs, il perd son aspect volanté. On peut également le supprimer en rabattant les mailles au rang 70 par exemple.

Modèle crée par Hanna Breetz, traduit avec l'autorisation de l'auteur par Géraldine le 3 décembre 2009. Retrouvez Hanna sur son blog Ever Green Knits, sur Ravelry (pseudo : EverGreenKnits). Ce modèle va également faire partie de l'ouvrage Knitalong de Larissa Brown, publié en 2011 aux éditions STC Craft. retrouvez Larissa sur son blog stitch marker.

Rabattre les mailles très souplement

En prévision du prochain modèle gratuit que je suis en train de fignoler, je vous propose aujourd'hui de découvrir une méthode simple pour rabattre très souplement les mailles. Il est nécessaire de rabattre souplement les mailles dans certains cas, comme pour le haut des chaussettes, les cols.... Ici l'objectif est de conserver de la souplesse à un volant.
Il existe plusieurs méthodes pour rabattre les mailles souplement, la technique que je vous propose de découvrir est celle d'Elisabeth Zimmerman. Elle nécessite une aiguille à laine.

Hop, c'est parti !

video


Alors, facile hein ?

Retrouvez le modèle gratuit Storm Cloud Shawlette ici.
Related Posts with Thumbnails